Étude JetBrains : langages, frameworks et plateformes utilisés par les développeurs en 2020

JetBrains a publié les résultats de sa quatrième étude annuelle sur l’écosystème des développeurs web, leur profil type ainsi que la manière dont ils s’informent. L’enquête est menée à l’échelle mondiale et s’appuie sur les réponses de 19 696 développeurs interrogés au début de cette année 2020. Elle permet entre autres d’identifier les dernières tendances en développement web : outils, langages, modes de vie, etc. Zoom sur les langages de programmation, les frameworks mobiles et les plateformes les plus utilisés par les développeurs en 2020.

JavaScript est le langage de programmation le plus plébiscité

Tout d’abord, il est à noter que le profil type des répondants à cette enquête menée par JetBrains est celui du développeur, programmeur ou ingénieur logiciel (78 %), employé à plein-temps dans une entreprise (63 %) et dont la principale activité est la programmation ou le codage (93 %). Les développeurs interrogés sont âgés de 21 à 29 ans (49 %) et ont de 3 à 5 ans d’expérience (25 %).

JavaScript est, selon le rapport de JetBrains, le langage de programmation le plus utilisé par les développeurs au cours des 12 derniers mois. Avec un pourcentage de 70 %, il devance HTML/CSS (61 %), SQL (56 %), Python (55 %) et Java (54 %). D’un autre côté, Go est le langage que les développeurs prévoient le plus d’adopter (13 %), devant Kotlin (10 %) et Python (9 %).

React Native est le framework le plus utilisé sur mobile

Côté mobile, près de la moitié des développeurs travaillent à la fois sur iOS et Android (45 %). De plus, 41 % d’entre eux développent uniquement sur Android et 11 % sur iOS. React Native est le framework mobile le plus utilisé avec 42 % des développeurs interrogés. Ensuite, viennent Flutter (39 %) et Cordova (18 %). Les développeurs déclarent que lorsqu’ils conçoivent des applications mobiles, ils utilisent le plus souvent des composants liés au stockage des données (67 %), au réseau (62 %) puis aux différents éléments multimédias (59 %). Enfin, la sécurité n’est mentionnée dans le rapport JetBrains que par 1 développeur mobile sur 3.

Windows est le système d’exploitation le plus utilisé

Windows est sans surprise le système d’exploitation le plus utilisé par les développeurs web pour leurs environnements, il comptabilise un pourcentage de 60 %. Linux arrive juste derrière avec 50 % des voix, devant macOS, avec 44 % des réponses des développeurs interrogés par l’enquête JetBrains. Il est à noter que 44 % des interrogés n’ont jamais contribué à des projets open source et que seulement 3 % d’entre eux déclarent travailler à plein temps sur un code open source, dans le cadre d’une activité professionnelle.

Le back-end est leader relativement au front-end

Selon le rapport de JetBrains, 69 % des répondants développent sur des plateformes web en back-end, devant 57 % qui favorisent le front-end. Ensuite viennent le desktop avec 35 % des développeurs et le mobile avec 32 %. Les développeurs interrogés conçoivent essentiellement des sites web (54 %) dans le cadre des réalisations professionnelles et à vocation personnelle. Ils réalisent ensuite des applications utilitaires (36 %) et des bases de données ou de stockage de données (30 %). Enfin, les applications de réalité augmentée ne représentent que 3 % des types de logiciels conçus par les développeurs web.

Où s’informent les développeurs : sites d’actualités, réseaux sociaux et forums

Pour s’informer, les développeurs utilisent les forums communautaires tels que Stack Overflow et Reddit (73 %), les réseaux sociaux (67 %) ainsi que les sites d’actualités (60 %). De plus, la plupart d’entre eux disposent aussi d’un compte sur GitHub et ils sont 86 % à consulter des informations et des documents professionnels depuis leurs smartphones. En outre, 58 % déclarent programmer pendant leur temps libre.

L’étude JetBrains a également interrogé les développeurs sur leur mode de vie et sur la manière dont ils s’informent. Les deux tiers des enquêtés ont répondu à ces questions, dont les réponses étaient plus ou moins facultatives. On peut néanmoins noter parmi les retours que les développeurs consacrent 32 heures par semaine ou plus à coder dans le cadre de leur activité professionnelle. Enfin, 48 % des répondants se sentent préoccupés par la manière dont leurs données personnelles sont collectées et utilisées, alors que 41 % d’entre eux ne prennent pas de mesure pour s’en protéger.

L’informatique vous passionne et vous souhaitez faire carrière dans le secteur ? Découvrez les formations proposées par l’EPSI et préparez votre projet professionnel !

Publié le 17.12.2020 - Actus France
Candidature Inscrivez-vous en ligne Documentation Pour tout connaître de l'EPSI Contact Posez-nous vos questions !