Études : les dépenses en services cloud grimpent malgré la Covid-19

EPSI - Covid-19-Cloud

Le coronavirus et le confinement ont impacté de nombreux secteurs d’activité, au point de pousser certaines entreprises à la faillite. Cependant, il y en a qui ont su résister à la crise sanitaire, notamment le marché du cloud qui a même connu une croissance de 31 % pendant cette période, d’après Canalys. Décryptage !

Un marché porté par le trio Amazon, Microsoft et Google

D’après le dernier sondage publié par le cabinet Canalys, leader mondial dans l’analyse des marchés technologiques, l’activité des fournisseurs de services cloud public n’a pas été impactée par la crise sanitaire de la Covid-19, contrairement à de nombreux secteurs et entreprises. Mieux, ce marché a continué de progresser au second trimestre de l’année, « avec des dépenses mondiales en hausse de 31 % à 34,6 milliards de dollars, comparées à la même période en 2019 », peut-on lire dans le rapport de Canalys. Soit 3,5 milliards de dollars de plus que lors du premier semestre.

Le sondage révèle également de nouveaux records concernant les dépenses de services cloud pour la collaboration et la formation en ligne, l’e-commerce et la diffusion de contenu en continu pendant le confinement. Ces chiffres, quoique intéressants, auraient pu l’être davantage « si les grands déploiements n’avaient pas été ralentis voire stoppés ».

Enfin, l’étude s’est intéressée au classement des principaux fournisseurs du cloud public. En tête, nous retrouvons le cloud Amazon avec 31 % des parts de marché, suivi de Microsoft Azure (20%) et Google Cloud avec seulement 6 %. Alibaba cloud ferme le top 4 avec 5 % des parts de marché.

Pour prendre pleinement conscience de l’ampleur du cloud en cette période de la Covid-19, un chiffre est on ne peut plus parlant : Microsoft a en effet annoncé une augmentation de ses services cloud de 775 % ! Azure a publié une « mise à jour #2 sur la continuité des services cloud de Microsoft » qui a mis en lumière les points suivants :

  • L’utilisation de Teams a explosé, et compte désormais plus de 44 millions d’utilisateurs quotidiens, générant plus de 900 millions de minutes de réunion et d’appel par jour ;
  • L’utilisation de Windows Virtual Desktop s’est vue multipliée plus de 3 fois ;
  • L’utilisation de Power BI public pour partager les tableaux de bord Covid-19 avec les citoyens a augmenté de 42 % en seulement une semaine.

Des chiffres qui montrent très clairement l’explosion des solutions cloud lors du confinement, mais aussi après.  Le cloud apporte en effet une nouvelle proposition de valeur par le fait qu’il s’adapte aux différentes évolutions, des situations ainsi que des nouveaux besoins des clients

La demande d’infrastructures cloud restera forte

D’après Matthew Ball, chef analyste de Canalys, les services cloud ont largement participé « à la mise en place de continuité d’activité d’urgence » pendant le confinement, et devraient continuer à jouer un rôle important « à mesure que les économies se rouvriront progressivement ». Travail à distance, e-learning, e-commerce, streaming vidéo… Le cloud était sur tous les fronts !

Par ailleurs, si les services cloud ont permis d’accompagner la poursuite du travail et l’apprentissage en ligne, ils vont s’intéresser à de nouvelles activités numériques, notamment les systèmes de réservation et de commande en ligne, les services sans contact, sans oublier la protection des lieux de travail contre la propagation du Covid-19. En clair, de nouvelles opportunités devront apparaître les mois à venir, ce qui va pousser les organisations à accélérer leurs initiatives de transformation numérique pour en tirer le meilleur profit. La demande d’infrastructures cloud devrait donc augmenter significativement. Mais pour les entreprises, le processus de migration dans le cloud ne sera pas aussi rapide, a prévenu Canalys.

Forrester a récemment publié, comme chaque année, ses prévisions sur l’utilisation du cloud pour l’année à venir. Ainsi, et sans grande surprise, la demande et les recettes vont continuer à augmenter en 2021, et ce, même plus rapidement. Les revenus du cloud public devraient retrouver une hypercroissance, et le marché du cloud public devrait augmenter selon Forrester de 35 % en 2021.

Vous souhaitez faire carrière dans l’informatique ? Évoluer dans un domaine en perpétuelle évolution ? Découvrez sans plus attendre les  formations proposées par EPSI !

Publié le 25.11.2020 - Actus France
Candidature Inscrivez-vous en ligne Documentation Pour tout connaître de l'EPSI Contact Posez-nous vos questions !