Le métier de testeur en informatique

Les programmes informatiques de toute nature passent entre les mains des testeurs avant d’être validés. Leur objectif est de vérifier les performances d’un logiciel, d’un jeu vidéo ou encore d’une application mobile, etc. Ils assurent de ce fait un travail de préparation et d’analyse pour transmettre aux développeurs les anomalies détectées. Vous êtes intéressé par le métier de testeur en informatique ? Voici ce qu’il faut retenir !

Quelles sont les missions du testeur en informatique ?

Le testeur en informatique est un spécialiste de la chasse aux bugs. Il repère les anomalies et les erreurs qui empêchent le bon fonctionnement d’un logiciel bureautique, d’un site web, d’une application informatique, etc. Pour ce faire, il s’assure de l’adaptation du logiciel qu’il teste au cahier des charges et de la possibilité de son utilisation sur tout type de support informatique. Il vérifie également qu’il ne détériore pas l’appareil de l’utilisateur.

Le métier de testeur en informatique comporte de nombreuses missions. C’est lui qui établit des stratégies, élabore et exécute les tests, analyse les résultats, rédige des rapports et transmet les anomalies détectées au développeur informatique, chargé des corrections. Par ailleurs, le testeur peut travailler seul ou au sein d’une équipe dans une agence web, une entreprise de services du numérique (ESN), chez un éditeur de site ou encore de jeux vidéo.

Le testeur en informatique intervient donc au quotidien sur des projets de différentes tailles. Il a plusieurs objectifs.

  • Détecter les anomalies et les dysfonctionnements au fil de son parcours du logiciel, tout en opérant les vérifications nécessaires sur les fonctionnalités préalablement listées dans le cahier des charges.
  • Établir un planning de diagnostic des fonctionnalités, énumérées dans le cahier des charges. Suivre ce diagnostic et le rendre accessible aux clients.
  • Mettre en œuvre une tactique opérationnelle, créer des outils d’analyse des résultats trouvés, lui permettant de rédiger des bilans détaillés sur les logiciels étudiés.
  • Veiller à ce que les modifications soient bien exécutées, conformément au cahier des charges.

Qualités requises

Le métier de testeur en informatique demande de savoir travailler avec un vaste panel de technologies et d’applications. De plus, au-delà de ses compétences techniques, il doit faire preuve d’une vaste culture générale et d’une grande curiosité d’esprit. La diplomatie et le sens de la communication sont deux atouts indispensables lui permettant de collaborer avec des développeurs informatiques afin de corriger des erreurs ou améliorer des programmes. En outre, la rigueur et le sens de l’organisation sont également des qualités qui s’imposent, tout comme le sens de l’intuition et le recul, afin de garder une vision d’ensemble sur les projets.

Quel est le salaire du testeur en informatique ?

Un testeur en informatique débutant gagne entre 2 000 et 2 300 euros brut par mois. Cette rémunération est variable en fonction des entreprises et du statut.

Quelle formation suivre pour devenir testeur en informatique ?

Pour accéder au métier de testeur en informatique, il est nécessaire d’avoir suivi un baccalauréat S ou STI2, suivi d’un diplôme de niveau Bac+2, notamment un BTS Services Informatiques aux Organisations. En outre, Il est conseillé de poursuivre par une formation de niveau Bac+3, de type Bachelor en informatique, dans la mesure où le niveau de qualification exigé est en évolution constante.

Quel avenir pour les testeurs en informatique ?

Le métier de testeur en informatique est très sollicité par les éditeurs de logiciels, les agences web, les cabinets spécialisés dans le test ainsi que les studios de développement de jeux vidéo. C’est également une fonction qui se professionnalise de plus en plus, ce qui la rend beaucoup moins accessible aux autodidactes. Enfin, plusieurs perspectives d’évolution de carrière sont envisageables : un testeur opérationnel travaillant sur des projets simples peut évoluer vers des projets plus complexes auprès de testeurs expérimentés. Il peut par la suite occuper le poste de responsable qualité et méthodes, responsable en développement informatique ou encore celui de directeur technique chez un éditeur de logiciels ou dans une entreprise de services du numérique.

Candidature Inscrivez-vous en ligne Documentation Pour tout connaître de l'EPSI Contact Posez-nous vos questions !