Comment protéger un site Web développé en PHP ?

Comment protéger un site Web développé en PHP ?

Selon une étude de W3Techs, 8 sites Web sur 10 sont programmés en PHP (environ 78,9 %). Une autre analyse du même institut indique que WordPress, lui-même développé en PHP, est le CMS le plus utilisé dans le monde, avec 63 % des parts de marché à la fin 2020. On constate que, malgré l’émergence de langages puissants comme Python, PHP reste la technologie la plus populaire pour la création de sites Web. Une popularité qui lui vaut d’être ciblée par les hackers, d’où la question suivante : comment protéger un site réalisé en PHP ? EPSI nous donne quelques éléments de réponse.

#1 Le cross-scripting (XSS)

L’une des attaques qui visent le plus les sites PHP est sans nul doute le Cross-Site Scripting. Elle consiste tout simplement à l’injection d’un code PHP malveillant dans votre site, qui remplace le code initial.

Le but de cette manœuvre est d’empêcher un site PHP de fonctionner correctement et de voler ses données. D’ailleurs, le Cross-Site Scripting se produit surtout dans les sites comprenant des formulaires de contact. Avec cette attaque, le hacker peut accéder à toutes les fonctions d’un site, à savoir les cookies, les sessions utilisateurs, etc.

#2 Les injections SQL

Un site Web doit impérativement être lié à une base de données, dans laquelle toutes ses données sont stockées. Elles sont souvent ciblées par les hackers, notamment à travers ce que l’on appelle des injections SQL. Pour effectuer ce type d’attaque, un hacker insère des caractères spéciaux dans l’URL de votre site ou dans les champs d’un formulaire qu’il comprend. Cette manipulation lui permet d’avoir un accès à toutes les données stockées ou transmises par le site via des requêtes SQL. A partir de là, il peut contrôler complètement votre base de données.

Pour se protéger contre les injections SQL, les spécialistes en sécurité informatique préconisent l’usage de requêtes paramétrées (PDO). Par leur bonne structuration, les requêtes PDO font gagner un temps remarquable aux développeurs lors de la création d’un site et empêchent toute tentative d’injection SQL.

#3 Le certificat SSL

Le certificat SSL est très important pour la sécurité de tous les sites Web et pas seulement ceux développés en PHP. Il favorise en effet la transmission des données sur Internet de la manière la plus sécurisée qui soit.

Plus connu sous l’acronyme de HTTPS, un certificat SSL dote votre site PHP d’un protocole de transmission, grâce auquel il vous est possible de recevoir, transmettre et décrypter des données sans que leur sûreté ne soit mise en danger.

#4 Le cross-site request forgery (CSRF)

Grâce à une attaque CSRF (Cross-Site Request Forgery), un pirate peut prendre le contrôle total d’un site PHP et effectuer toutes sortes d’actions. Le fonctionnement de cette manœuvre est très similaire à celui du phishing. En effet, elle ne peut être déclenchée que si vous cliquez sur un lien malveillant qui vous est envoyé. Pour vous protéger, vous devez utiliser des requêtes GET dans votre URL. De même, vous ne devez jamais cliquer sur un lien avant d’être sûr qu’il est sans danger.

Vous êtes intéressé par le monde du développement informatique ? Sachez que dans votre future carrière, vous serez amené à créer plusieurs solutions Web en PHP. Il est donc plus que nécessaire d’avoir des connaissances en cybersécurité pour garantir l’imperméabilité de vos solutions à tous types de menaces. Pour cela, vous pouvez suivre les formations proposées par EPSI.

Publié le 20.09.2021 - Actus France
Candidature Inscrivez-vous en ligne Documentation Pour tout connaître de l'EPSI Contact Posez-nous vos questions !