Qu’est-ce que la résilience informatique ?

Qu’est-ce que la résilience informatique ?

La résilience informatique désigne la capacité d’une entreprise à rester productive même en cas de perturbation de son écosystème IT. A l’ère du numérique, ce concept est d’une grande importance pour les sociétés qui dépendent de solutions informatiques pour leur gestion quotidienne. Focus !

Pourquoi la résilience informatique est importante ?

La résilience informatique est très importante car elle permet à une entreprise d’assurer une disponibilité optimale pour ses clients. Par exemple, si le site Web d’une entreprise de vente en ligne tombe en panne pendant quelques heures, le nombre de ventes va fortement diminuer ! De plus, les visiteurs qui tombent sur un site Web qui ne fonctionne pas se feront une idée négative de l’entreprise qui le pilote, ce qui peut être très impactant d’un point de vue commercial et d’e-réputation.

Par ailleurs, la gestion interne est affectée négativement s’il n’y a pas de résilience informatique. En effet, une entreprise dont l’ERP ou le CRM ne fonctionnent pas, aura du mal à assurer la communication entre les employés. La productivité globale sera alors réduite. En l’absence de résilience informatique, il est également possible que les données d’une société soient perdues à tout jamais !

Comment assurer la résilience informatique au sein d’une entreprise ?

Plusieurs méthodes peuvent être adoptées pour assurer la résilience informatique d’une entreprise. En voici quelques-unes :

#1 Un système informatique flexible

La première étape d’une stratégie de résilience informatique consiste à disposer d’un système informatique flexible, capable de s’adapter à toutes les éventualités. En 2020, les entreprises qui ont maintenu un bon niveau de productivité sont celles qui ont bien su gérer le passage au télétravail, notamment via :

  • le stockage de leurs données sur le Cloud ;
  • l’accès à distance des employés à tous les outils dont ils ont besoin ;
  • la communication entre les employés grâce à des solutions basées sur le Web.

Bien entendu, ce niveau de flexibilité doit s’accompagner d’une sécurisation des échanges et des accès.

#2 Se préparer à affronter les menaces informatiques

Selon un rapport de l’Anssi, le nombre de tentatives de phishing a augmenté de 400 % en 2020. Cette même année, les attaques informatiques ont été multipliées par 4 ! Cette prolifération des menaces sécuritaires s’explique par la généralisation du télétravail, qui a constitué une formidable opportunité pour les hackers.

Pour sa résilience informatique, une société doit être en mesure de faire face à ces menaces grandissantes. Cela peut se faire par la mise en place d’outils et processus de sécurité informatique très pointus.

#3 Assurer la continuité même en cas de panne

En cas de panne du système d’information ou d’une de ses composantes (site Web, CRM…), l’entreprise doit être capable de maintenir sa productivité intacte. Pour cela, il faut :

  • mettre en place des systèmes de sauvegardes et de restauration des données ;
  • mettre en œuvre des plans de reprise d’activité (PRA) et de continuité d’activité (PCA) ;
  • héberger les solutions informatiques utilisées en interne sur le Cloud.

La mise en place d’une stratégie de résilience informatique est également une question de compétences. Dans ce cadre, une société doit pouvoir compter sur des professionnels de l’informatique compétents et capables de s’adapter à toutes les situations.

L’univers informatique vous intéresse ? Vous pouvez suivre les formations proposées par EPSI.

Publié le 16.08.2021 - Actus France
Candidature Inscrivez-vous en ligne Documentation Pour tout connaître de l'EPSI Contact Posez-nous vos questions !