La cybersécurité dans une nouvelle ère quantique : à quoi faut-il s’attendre ?

cybersécurité

La sécurité informatique est l’un des enjeux majeurs auxquels répond l’informatique quantique. En effet, grâce à cette technologie émergente, il devient possible pour les professionnels de cybersécurité de chiffrer efficacement les messages avant de les transmettre tout en assurant une meilleure protection contre les actions malveillantes (phishing, ransomware, etc.). EPSI vous dit comment l’informatique quantique va révolutionner le monde de la sécurité numérique.

#1 Cryptographie

Sur le site du célèbre SGBD Oracle, on peut lire que la cryptographie est la technique qui permet de chiffrer un message, à l’aide d’une clé de chiffrement ou d’un code secret. Ce cryptage vise avant tout à protéger le message et à en limiter l’accès aux logiciels malveillants.

Grâce à l’informatique quantique, la cryptographie a été grandement améliorée. Même si les pirates développent des outils capables de déchiffrer des messages, l’informatique quantique favorise la construction de couches de protection, qui accentuent l’imperméabilité des données sensibles transmises. Les pirates sont donc confrontés à des clés de chiffrement si difficiles à déchiffrer qu’ils décident rapidement de passer à autre chose.

#2 Résistance

En plus de repousser encore plus loin les limites de la cryptographie, l’informatique quantique permet de construire des ordinateurs très résistants au piratage. Joe Pindar, directeur de la stratégie produit chez Gemalto, est très optimiste à ce sujet. Il a déclaré : « La particularité des nombres aléatoires de l’informatique quantique, et la raison pour laquelle leurs premiers prototypes sont utilisés par les banques suisses et les gouvernements, est qu’ils peuvent être utilisés pour créer un « one time pad » ». Il explique que le « one time pad » est une norme de cryptage inviolable, utilisée pour la première fois pendant la Première Guerre mondiale. Elle crypte un message pour que les techniques de décryptage ne puissent pas le déchiffrer.

#3 Développement la cryptographie post-quantique

A l’arrivée de l’informatique quantique, beaucoup d’experts craignaient qu’elle puisse servir les intérêts des hackers, notamment en leur permettant de briser facilement les cryptages de l’informatique traditionnelle. Mr Pindar a rassuré tout le monde à ce sujet, en confirmant que les méthodes classiques de cryptage utilisent une technique que même l’informatique quantique n’a pas encore pu élucider.

D’autre part, des organisations comme le National Institute of Standards and Technology sont en train de développer des modes de cryptages post-quantiques. A ce jour, cet organisme qui dépend du ministère du commerce américain a mis la lumière sur 15 propositions, dont 7 apparaissent comme des options sérieuses pour le renforcement du cryptage quantique.

Malgré les quelques craintes suscitées, il apparaît clairement que l’informatique quantique va changer les paradigmes de la sécurité informatique et la rendre beaucoup plus robuste qu’elle ne l’est actuellement. Cela induit bien évidemment l’élaboration de nouvelles méthodes de protection quantiques, auxquelles les professionnels informatiques doivent s’adapter. Pour acquérir davantage de connaissances en la matière, vous pouvez suivre les formations proposées par EPSI.

Publié le 28.10.2021 - Actus France
Candidature Inscrivez-vous en ligne Documentation Pour tout connaître de l'EPSI Contact Posez-nous vos questions !