L’informatique quantique : une croissance de 30 % par an jusqu’en 2026

informatique quantique

Selon une étude de la banque d’affaires européenne Klecha & Co, le marché de l’informatique quantique pèse désormais 1,8 milliard de dollars. Cette somme titanesque est due à l’usage progressif de l’informatique quantique dans plusieurs secteurs d’activité comme la cybersécurité, les transports, l’environnement, etc. Néanmoins, cette évolution n’a pas que des bienfaits ! En effet, l’informatique quantique comprend toujours un lot de risques qu’il va falloir contrecarrer. Plus de détails à ce sujet vous sont présentés par EPSI.

Une croissance notable

Visant à doter les ordinateurs d’une puissance de calcul inégalée, l’informatique quantique est une technologie qui continue de gagner du terrain. Selon une étude réalisée par MarketsandMarkets, le marché de l’informatique quantique pèse en 2021 plus de 472 millions de dollars. Dans 5 ans, cette somme va atteindre 1,77 milliard de dollars. Cette croissance remarquable est portée par les secteurs bancaires et financiers qui ont été les premiers à l’adopter. Un choix stratégique grâce auquel ces domaines d’activité vont générer 70 milliards de dollars de revenus additionnels pour les prochaines décennies, selon une enquête du Boston Consulting Group (BCG).

La croissance de l’informatique quantique est boostée également par la volonté de plusieurs pays d’en faire usage dans un futur très proche. C’est le cas notamment de la France qui compte investir 1,8 milliards d’euros pour la promotion de cette technologie. L’Allemagne, quant à elle, va financer à hauteur de 2 milliards d’euros la construction d’ordinateurs quantiques entre 2021 et 2025.

Quelles sont les raisons derrière une telle croissance ?

Si l’informatique quantique croît tant, c’est parce qu’elle a un impact positif sur plusieurs secteurs dont on peut citer :

  • machine learning : grâce à des logiciels ou applications quantiques, le machine learning analyse les données les plus complexes très rapidement ;
  • cryptographie : la cryptographie quantique est tellement performante que les messages transmis ne peuvent être consultés que par la personne à qui ils sont destinés. Leur sécurité est donc inviolable même par les logiciels malveillants les plus puissants ;
  • gestion : pour une gestion réussie, les sociétés ont besoin de recueillir et d’analyser un très grand nombre de données. Cette analyse donne lieu à une prise de décision pertinente, qui favorise l’atteinte des objectifs fixés. Si avec des ordinateurs traditionnels ce processus pouvait prendre plusieurs mois, quelques minutes seulement suffisent à une machine quantique pour faire tout le travail. Le gain en productivité est énorme !

Quels sont les risques ?

La technologie quantique a plusieurs bienfaits. Néanmoins, elle présente des risques importants pour la cybersécurité ! En effet, même si les systèmes de cryptages quantiques sont performants, leur usage n’est pas encore généralisé. Cela laisse la porte grande ouverte aux hackers, qui par des algorithmes quantiques peuvent pirater les milliards d’ordinateurs et systèmes informatiques « traditionnels ».

Comme la technologie quantique est récente, nous ne savons toujours pas quel impact elle aura sur l’environnement. La puissance de calcul impressionnante d’un ordinateur quantique exigera-t-elle plus d’énergies ? Les ordinateurs quantiques sont-ils polluants ? Ce sont là des questions que l’on va souvent se poser au fur et à mesure que l’informatique quantique se généralise. Une généralisation qui va bien entendu créer un besoin conséquent de profils spécialisés. Le domaine de l’informatique quantique vous intéresse ? Suivez les formations proposées par EPSI !

Publié le 14.10.2021 - Actus France
Candidature Inscrivez-vous en ligne Documentation Pour tout connaître de l'EPSI Contact Posez-nous vos questions !