Cloud quantique : quelles sont les différentes approches ?

Cloud quantique

Dans quelques années, l’informatique quantique remplacera l’informatique traditionnelle telle que nous la connaissons. Grâce à sa puissance de calcul phénoménale, elle devrait donner un sérieux coup de boost à toutes les entreprises qui l’adoptent. Anticipant ce changement, plusieurs mastodontes de la haute technologie ont déjà commencé leur migration vers la technologie quantique, mais chacun d’entre eux a une approche différente.

#1 IBM : l’un des pionniers de la technologie quantique

IBM fait partie des premières grandes entreprises à avoir cru au potentiel de l’informatique quantique. Effectivement, en 2016, Big Blue avait déjà créé 14 ordinateurs quantiques de type IBM Q Systems, ainsi qu’un cloud service d’informatique quantique. Cette infrastructure peut être utilisée à travers tous les systèmes d’exploitation connus (Windows, Linux, MacOs), et elle repose sur un Framework open source du nom de de Qiskit.

Dans ce même registre, IBM met à la disposition des professionnels IT une interface graphique, par laquelle il est possible de créer des circuits quantiques. Cette création se fait par une simple fonction glisser-déposer (Drag and Drop).

Big Blue est aussi une entreprise qui encourage l’investissement à l’échelle internationale dans l’informatique quantique. Tout récemment, elle a créé son premier ordinateur quantique en Allemagne.

#2 Microsoft Azur : un langage de programmation quantique

En 2019, Microsoft a annoncé lors de sa conférence annuelle la création de sa plateforme quantique Azure Quantum. Un projet qui a vu le jour grâce à la collaboration avec d’autres groupes de la haute technologie et de l’informatique quantique comme Toshiba, Honeywell, 1QBit, QCI !

Le but de cette plateforme est de créer un environnement de développement quantique, supportant le langage de programmation quantique Q#, ainsi qu’un ensemble de librairies dont ce dernier a besoin pour la création de logiciels quantiques.

Pour rappel Q# est un langage de programmation open source que Microsoft a créé pour favoriser la création de solutions quantiques très développées. Celui-ci peut être utilisé par le biais de l’IDE (environnement de développement) de Microsoft Visual Studio Code.

#3 Alibaba Cloud : le développement d’algorithmes quantiques

Le géant chinois de la vente de détail a été l’un des premiers à avoir développé une plateforme Cloud. Née en 2018, sa création est le résultat d’un partenariat avec l’Académie chinoise des sciences.

L’avantage de cette plateforme est qu’elle est accessible en ligne via le site Quantum Computing Cloud Platform. Sur ce site, une équipe de développement peut créer et tester des algorithmes quantiques. Alibaba Cloud a également développé son propre Framework quantique. Codé en Python, ce Framework open source ambitionne de faciliter le développement d’algorithmes quantiques.

L’intérêt grandissant des plus grandes sociétés envers l’informatique quantique prouve que cette technologie est bien partie pour dessiner le futur du domaine IT. Un futur qui ne peut être bâti sans la contribution de professionnels spécialisés. Cela tombe très bien car EPSI propose divers cursus, destinés à la formation d’informaticiens quantiques compétents.

Publié le 25.11.2021 - Actus France
Candidature Inscrivez-vous en ligne Documentation Pour tout connaître de l'EPSI Contact Posez-nous vos questions !